L’épeire fasciée inspire les fabricants de voiles solides ?

Une superbe araignée, à l’abdomen rayé de noir et de jaune. Bien en place au centre de sa toile et la tête vers le bas, vue au milieu de mes tomates mi-septembre.

Argiope bruennichi
C’est une femelle(elle mesure 28mm)

Comportement : L’argiope fasciée tisse une toile ovale et se tient généralement en son centre, avec les pattes écartées 2 par 2 ce qui forme une sorte de croix de saint André. La toile est caractérisée par un élément stabilisateur formé de zig-zag de soie très argentée : le stabilimentum.

Alimentation : L’argiope fasciée, compte tenu de sa taille s’est spécialisée dans la chasse aux gros insectes : criquets, sauterelles, guêpes, abeilles, frelons, libellules, cigales.

Reproduction : La reproduction est souvent fatale pour le mâle comme pour d’autres espèces d’araignées. Il est généralement dévoré après l’accouplement.Les œufs sont nombreux (jusqu’à 1400) et protégés dans un gros cocon de soie brune (environ 3 cm).

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2005 – Bellmann,2006

Les commentaires sont fermés